Forums

Manoir du Rêve - Projets => Projets Chrono => Discussion démarrée par: Chronus le 03 Mars 2010 à 19:54:25



Titre: L'histoire dont vous êtes le zéro
Posté par: Chronus le 03 Mars 2010 à 19:54:25
Comme vous le savez (ou pas) un fanfic de Chrono Trigger est déjà en cour de réalisation par.....Moi :D. Je me suis dis pourquoi ne pas laisser à tout le monde l'occasion de créer un scénario qui n'aurait pas forcément de rapport avec les chrono. Alors voila ce topic est la pour laisser libre cour à votre imagination et à votre médiocrité talent de scénariste.

Voila comment tout sa va se passer :

Tout d'abord je vais écrire le début d'une histoire et ensuite cette histoire sera continuée par...... (vous n'avez pas une petite idée?)
VOUS!!!
Entre chaque mercredi et chaque week-end (c'est à dire le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi), vous pourrez imaginer, écrire et poster la suite que vous aurez imaginée (on va essayer d'éviter des script de plus de 2 pages à chaque fois pour des raisons que j'évoquerais après). Donc chaque mercredi et chaque week-end nous voterons pour la suite que nous préférons et nous continuerons l'histoire à partir de cette suite (il est bien sur interdis de voter pour sa propre suite ;)) quand à moi je posterais également ma propre suite mais je le ferais peu avant les votes et vous pourrez également votez pour elle mais elle est à considérer au même titre que les suites écrites par les autres membres.
Après évitez les incohérences dans le scénario dans le genre "Et tout d'un coup une soucoupe volante emporta Chrono et pulvérisa Lavos d'un coup de tête nucléaire." sinon votre suite ne pourra pas être élue.
Les votes auront lieux à partir de 17h le mercredi et 18h le dimanche. Toute suite posté après ces heure ne pourra pas être élu.

Voila j'espère que vous avez tout compris. Vous pourrez commencer à poster vos suite à partir de samedi 3h histoire que tout le monde ai le temps de poser des questions avant de commencer à poster au cas ou vous n'auriez pas tout compris mais rien ne vous empêche de commencer à imaginer votre suite avant samedi et de l'écrire, c'est juste que vous ne pourrez pas la poster avant.

Allez et maintenant voici le début de l'histoire à partir de laquelle vous devrez imaginer la suite.

Sa lame s'enfonça entre les côtes d'un soldats qui s'écroula. La tête d'un autre roula et il rejoignit l'autre à terre avec pour dernier souvenir le froid mordant de l'acier. Les soldats hésitèrent avant de s'élancer de peur de subir le même sort.
-Mais tuez-le bon sang. Il n'a aucune chance.

Tu seras déjà mort de vieillesse avant que tes hommes n'aient réussi à me vaincre.
Un autre passa à l'attaque -par inconscience ou par courage-. Sifflement d'une lame, un bref cri d'agonie, et le soldats partit rejoindre ses compagnons sur le sol.


Je sais c'est un début de scénario très bref et très stricte mais cela vous permettra ainsi d'imaginer des scénarios très variés avec beaucoup de possibilité :P


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 04 Mars 2010 à 20:58:10
Ca commence bien ^^ On peut en faire une histoire Chrono ou non-Chrono ? C'est 3h du matin ou 15h ?


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 04 Mars 2010 à 22:03:07
Sa peut être n'importe quoi (tout en essayant de rester dans la trame scénaristique). Sa peut être une histoire Chrono, FF, DQ, Dora l'exploratrice, le seigneur des anneaux, la quête d'Ewilan etc. C'est à vous de décider quelle tournureprendra le scénario. Et sinon c'est bien 15h, tout la monde ne peut pas être aussi no-life que moi :D.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 06 Mars 2010 à 15:40:57
-Arrêtez ! dit soudain une voix.
-Mais, Mon Capitaine... répondit le premier homme.
-Suffit Lieutenant, retirez vous vous et vos hommes, je me charge de la suite, déclara le nouveau venu, un homme à la carrure imposante, revêtu d'une armure dorée.
Les soldats et le lieutenant s'écartèrent faisant place au Capitaine des Chevaliers. Celui fit face à l'homme vêtu d'une cape noir. Bien que le visage de celui-ci fut masqué par un capuchon on pouvait deviner qu'un léger sourire se formait sur ses lèvres.
-Cela faisait bien longtemps... Gleen, dit le Capitaine.
L'homme en noir retira lentement son capuchon, faisant ruisseler ses longs cheveux verts sur ses épaules.
-Comme nous nous retrouvons Cyrus... Cela fait bien déjà dix ans n'est-ce pas ?
-Oui. Quand nous nous sommes quittés nous étions comme deux frères. Qui aurait put dire que nous nous retrouverions en tant qu'ennemies sur un champ de bataille ?
-Oui, qui en effet ? dit doucement Glenn. En disant cela ses magnifiques yeux émeraudes se remplirent de tristesse.
-Tout ça est de ta faute Glenn, dit sombrement Cyrus. Pourquoi nous as tu trahis ? Pourquoi m'as tu abandonné ?
-Je t'es abandonné ? Moi ? Quel culot tu as Cyrus, dit Glenn le regard soudain dur, je n'ai pas oublié ce que tu m'as fait il y a dix ans.
Le Capitaine semble soudain gêné.
-Tu as vus les ravages que vous avez provoqués toi et tes "amis" !?
-Oui Cyrus, mais il ne me semble pas que l'armée de Gardia soit exempte de tords, et ce même sur son propre territoire, dit Gleen de nouveau calme. Contrairement à ce que tu sembles croire, la guerre n'est jamais héroïque. Elle n'apporte toujours que malheurs et souffrances.
-Alors, pourquoi t'es tu alliés à lui ? Pourquoi as tu trahis la cause des humains ?! La guerre est la seule raison d'être de celui que tu sers !
-Tu ne sait rien des plans de Son Excellence Magus Cyrus et tu ignores tout de sa véritable nature...
-Qui a t-il à savoir ! C'est un monstre !
-Un monstre, bien-sûr... dit Glenn en secouant tristement la tête. Tu ne connais rien aux mystiques Cyrus car tu les as toujours méprisés alors qu'ils sont aussi des êtres sensibles, tellement semblables aux humains... Et tu serais surpris de voir à quel point Son Excellence nous est semblable.
-Nous n'avons rien en commun ! Si tu penses ça c'est que toi aussi tu est un monstre maintenant ! Si tu te mets en travers de mon chemin, je te supprimerais Glenn !
-Tu n'en auras pas le temps Cyrus, n'oublies pas que je suis un des quatre généraux du Magistère. Je te battais il y a des années et j'ai encore progressé auprès de Soja, l'Epéiste des Ténèbres.
-Mais tu oublies que je suis son maître, dit fièrement Cyrus en tirant une magnifique épée.
-Oh, Grandléon... Regarde un peu ce que j'ai apris auprès de Son Excellence ! dit soudainement Glenn en faisant surgir des flots d'eau du néant.
-Que... ? dit Cyrus en opposant sa lame au flot qui se scinde alors tant bien que mal en deux.
-J'en étais sur ! dit Glenn. Tu es incapable t'utiliser correctement l'épée ! Une arme n'est rien sans son porteur Cyrus, elle ne le remplace pas et tu devrais le savoir...
-Tais toi ! Je te vaincrais Glenn !
-Je suis Glenn, le Bretteur des Ombres ! Tu ne peux pas me vaincre !
-ENTAILLE NIRVANA !

Voici mon texte. Il m'a fallut un peu plus de temps que prévu pour le rédiger mais je suis assez content du résultat.
PS : Tu devrais mettre un t à "don" Chronus.  


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Musa le 06 Mars 2010 à 19:54:24
Ah, j'aime beaucoup, c'est assez mystérieux, on ne sait pas trop on se trouve, on se demande qui sont les protagonistes, ça me rappelle ma première partie de Radical Dreamers ! :)
En termes d'écriture, je ne suis pas un spécialiste, mais ça se lit plutôt facilement, et ça donne envie de lire la suite donc c'est du tout bon pour moi ! ^^


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 06 Mars 2010 à 19:57:04
Merci Musa. J'espère que tu as reconnus les deux protagoniste de l'histoire quand même.  :D


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Musa le 06 Mars 2010 à 19:58:29
Ah boooooon ? Qui c'est ? xD
Bien sur que j'ai reconnu ! ;)


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 07 Mars 2010 à 00:19:06
Sympas le texte franchement (j'y aurait pas penssé pour Cyrus et Glenn). En effet dont c'est mieux avec un T^^. J'imagine bien la suite : ENTAILLE NIRVANA s'écria Cyrus. Et la il sortit sa guitare et se mit à un bon gros morceaux de grunge :D . Oups je m'égare^^. Non sans blague demain j'essayerais d'imaginer une suite si j'ai le temps (je dis si j'ai le temps par ce que j'ai enfin réussi à faire marcher Fable sur mon pc et quand je me lance, j'ai du mal à m'arrêter :P.)


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Namiswan le 07 Mars 2010 à 10:35:11
J'aime bien aussi ce qu'a écrit sylvhem :)
Des idées interessantes sont développées, tout en laissant assez de marge pour inventer une suite.

Si je puis me permettre par contre, je dirais qu'il ne faudrait pas que Glenn appelle  Magus "son excellence", tel un simple sulbaterne. Car autant une alliance Glenn/magus au détriment de Cyrus me semble tout à fait cohérente, autant une soumission de Glenn à Magus me semble en contradiction avec la mentalité de Glenn.. ( ou alors il a vraiment beaucoup changé..)

Mais bon, ca reste un simple détail pour l'instant..


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Musa le 07 Mars 2010 à 12:35:10
Ça fait partie du scénario je pense, Glenn semble être du côté des mystiques, avec Soja et Magus, c'est un choix scénaristique.
Après, la question est : que s'est il passé pour en arriver la ? Sommes-nous dans l'après Chrono Trigger ? Sommes-nous dans une dimension parallèle ?


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 07 Mars 2010 à 13:28:53
Ça ça dépendra de la suite... J'ai moi-même déjà une idée la dessus.

EDIT : Effectivement Namiswan, j'ai fait de Glenn le quatrième général de Magus. Ça me tarde de voir vos suites.

ReEDIT : Si personne d'autre ne propose de suites, ça va être dur pour le vote ce soir.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Musa le 07 Mars 2010 à 20:52:37
J'ai pas le courage d'écrire ! xD


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 07 Mars 2010 à 21:03:32
Ben, d'après les règles c'est trop tard et ma suite à été élue à l'unanimité.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 07 Mars 2010 à 23:01:53
Je pense qu'on va oublier les règles pour l'instant et qu'on va se contenter d'écrire des suites directes à la suite précédente jusqu'à ce qu'il y ai plus de monde :roll:


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 08 Mars 2010 à 00:09:06
Edit :  Voila une petite suite à la suite de Sylvhem :

An 600, ère de Guardia

Nous sommes dans un présent oú Chrono et ses amis n'ont jamais voyagé dans le passé, un présent totalement différent de celui que nous connaissons.
Un présent oú Glenn et Magus se sont rencontrés dans de toute autres circonstances.
Un présent oú Granleon n'a jamais été brisée et oú Glenn n'est jamais devenue Grenn. Un présent oú Cyrus vien de périr de la main de celui-ci.
Un présent oú nous ne savons pas ce que le futur nous réserve.

Glenn pénétra dans la pièce. Magus lui tournait le dos, juste en face de lui.
Glenn commença à avancer pas à pas et posa sa main sur la garde de Granleon.
Lorsqu'il fut juste derrière Magus, il sortit Grandleon de son fourreau.... et posa un genoux à terre.

-Maitre, j'ai l'épée.

-Bien. Le rite d'invocation va bientôt commencer.

-Puisse cette vengeance vous soulager de la perte de votre enfance....et de votre soeur.

-Merci Glenn; mon ami....

             
 


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 08 Mars 2010 à 20:28:55
He, he pas mal... J'ai ma propre idée pour la suite, je la posterai un peu plus tard.

EDIT : Voici mon texte.

Aussi vif qu'un oiseau, et ce malgré son imposante armure, Cyrus bondit en avant et abattit de toutes ses forces sa lame sur Glenn. Dans un éclat métallique celui-ci para le coup avec une habileté prodigieuse.
-Pff, tu crois vraiment pouvoir m'avoir avec cette technique ? Je la connait, je l'ai apprise de ta main tu te souviens ? Ta botte secrète n'a aucun mystère pour moi. Ironique non ?
Dans un hurlement Cyrus retira sa lame, lui fit décrire un arc de cercle tout en évitant le coup de Glenn et viens frapper celui-ci au côté gauche. Ce dernier poussa un hurlement tandis qu'un flot de sang jaillit de sa hanche.
-Tu disais mon "ami" ? Rien ne peut battre ma lame et surtout pas l'épée corrompue d'un traître.
Un ricanement sorti des lèvres de Glenn.
-Tu te reposes trop sur cette épée, Capitaine des Chevaliers.
Lentement, il se redressa.
-Si je te la prenais, ce que je suis d'ailleurs venu faire, est-ce que cela signifierais pour autant que tu ne serais tu plus Cyrus ?
-JE NE SERRAIS PLUS LE HÉROS !
Cyrus sera les dents et tenta de retrouver son calme.
-Me la prendre dis-tu ? Regarde ton état, je ne t'en crois pas la force.
Glenn bondit alors son arme levée vers Cyrus qui para aussitôt.
Pendant de longues minutes ils s'affrontèrent ainsi l'en parant, l'autre bloquant, dansant sur les terres boueuses des plaines de Zénan  comme deux pétales sur la surface de l'eau. Une fois de plus, leurs lames se rencontrèrent. Le visage de Cyrus était couvert d'estafilade alors que Glenn n'avait pris aucun nouveau coup.
-Je ne veux pas ta mort Cyrus. Et je ne veux pas la mort de Gardia. Donne moi l'Epée légendaire, que je puisse enfin l'apporter au véritable héros, quel...
-JE SUIS LE HÉROS ! MEURS BRETTEUR DES OMBRES !
Tout d'un coup l'épée de Cyrus se mit à briller d'une lumière écarlate et la lame de Glenn vola soudainement en éclat. Grandléon, l'épée légendaire s'enfonça profondément dans ses chairs.
-Que c'est lamentable Cyrus, murmura Glenn, utiliser le pouvoir de Grandléon dans un combat loyal entre deux personnes.
-Tu utilise bien cette sorcellerie maléfique dit Cyrus, une lueur de triomphe dans la voix.
-Pas dans un combat singulier, à moins que mon adversaire en soit lui-même doté ou dans le cas rarissime ou je ne posséderais pas d'autre arme... Je ne l'ai pas utilisé ici... Quel déshonneur connaît l'illustre nom de cette lame.
-Quel déshonneur ? Je suis le Héros légendaire, la Justice est de mon côté. Dans cet état et sous la coupe de mon épée tu ne peux plus utiliser de maléfices maintenant... ALORS MEURS !
Soudain la lame scintilla de nouveau d'un éclat pourpre et un lourd objet se détacha du coup de Cyrus pour tomber aux pieds de Glenn.
-Que... ? balbutia Cyrus.
-Merci, dis doucement Glenn. Tu n'es plus le Héros légendaire Cyrus, si peut que tu l'ai jamais été. Je peux utiliser ma magie maintenant...
En disant cela Glenn pressa ses mains contre la poitrine de Cyrus. Aussitôt jaillit un puissant jet d'eau qui propulsa celui-ci plusieurs mètres plus loin. Le Capitaine des Chevaliers retomba, inerte. Glenn retira celle qui fut Grandléon de son ventre et tomba à genou. Au loin on pouvait entendre des cris.
-Tiens, il semblerait que Vinnie et finalement dut recourir à son Abomination finalement...
Après avoir prononcé ces mots, il sombra dans le ténèbres..   


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 10 Mars 2010 à 14:22:35
Ok j'avais pas compris au début que c'était un flashback ce qui fait que je me demandai ce que Cyrus faisait encore avec Granleon ;).

A mon tour maintenant :

Glenn rouvrit les yeux et releva la tête, un genoux toujours posé à terre Magus le fixant des yeux aussi sombres que l'infinie tristesse qui l'habitait.
Il serait sans doute mort des suites de son affrontement avec Cyrus si Soja n'était pas arrivé à temps pour le ramener au palais du magistère et le soigner.
Des trois généraux de Magus, Soja était celui que Glenn estimait le plus. Il paraissait être le seul à avoir compris que Magus ne se battait pas afin de créer un monde meilleur pour les mystiques et pourtant il continuait de le servir. Vinnie pensait qu'après la victoire de Magus, il régnerait à ses côtés sur les mystiques et Mayo comptait également acquérir plus de pouvoir. Seul Soja servait Magus par pur fidélité et peut-être aussi car il avait senti que Magus cherchait autre chose que le pouvoir.

-Viens Glenn. Allons dans la salle du portail pour débuter les préparatifs.

Si Glenn respectait Soja, c'était plus que ça qu'il ressentait pour Magus. Il avait l'impression que ce qu'il avait perdu avec Cyrus, il l'avait regagné avec Magus. Magus lui avait sauvé la vie alors qu'il avait combattu les mystiques aux côtés des hommes de Guardia et loin du sorcier cruel et avide avide de pouvoir auquel Glenn s'attendait, il avait découvert un homme seul, brisé par son histoire et en manque terrible d'affection.
Glenn avait compris que Magus n'était en rien l'ennemie des humains et que c'était juste un homme qui avait fini par perdre ses repères au fil du temps et n'avait mené cette guerre que dans le but de se venger de tout les malheur qu'il avait eu à subir.

-Maitre, que va-t-il se passer pour Soja et les autres.

-Je ne m'en fait pas pour Soja. Il saura trouver sa route. Cette imbécile de Vinnie en revanche risque de continuer de mener une guerre qui le mènera à sa perte en croyant que je continue toujours de supporter les mystiques. Mayo l'aidera peut-être ou peut-être préférera-t-il s'enfuir et s'occuper de ses propres affaires.

Il pénétrèrent dans le sanctuaire. Magus ferma les yeux un instant. Cette fois, il n'échouerait pas. Il s'était entrainé tant de temps. Cette fois, il n'y avait personne pour l'arréter et le renvoyer en l'an -12 000. Cette fois, c'est lui qui y irai de son plein grès et il aménerai Glenn avec lui même si celui-ci ne le savait pas encore.

Et il changerai le destin du monde.....


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 10 Mars 2010 à 14:33:26
C'est que je ne l'avais pas forcément vu comme un flashback, je n'ais pas proposé une suite à ton passage :

An 600, ère de Guardia

Nous sommes dans un présent oú Chrono et ses amis n'ont jamais voyagé dans le passé, un présent totalement différent de celui que nous connaissons.
Un présent oú Glenn et Magus se sont rencontrés dans de toute autres circonstances.
Un présent oú Granleon n'a jamais été brisée et oú Glenn n'est jamais devenue Grenn. Un présent oú Cyrus vien de périr de la main de celui-ci.
Un présent oú nous ne savons pas ce que le futur nous réserve.

Glenn pénétra dans la pièce. Magus lui tournait le dos, juste en face de lui.
Glenn commença à avancer pas à pas et posa sa main sur la garde de Granleon.
Lorsqu'il fut juste derrière Magus, il sortit Grandleon de son fourreau.... et posa un genoux à terre.

-Maitre, j'ai l'épée.

-Bien. Le rite d'invocation va bientôt commencer.

-Puisse cette vengeance vous soulager de la perte de votre enfance....et de votre soeur.

-Merci Glenn; mon ami.... 

Je l'ai posté comme une autre proposition, c'est à dire :
Ton post originel>Mon post>Ton post et pas Ton post originel>Mon post>Ton post>Mon post
                                    >Mon post

Mais si tu le souhaite on peut faire comme ça.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 10 Mars 2010 à 14:44:21
C'est comme tu veux et comme sa va aux autres, c'est juste qu'on risque de s'emmêler un peut sinon.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 10 Mars 2010 à 14:48:18
Je préfère ma façon, on continus sur notre lancée et on fait un vote.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 10 Mars 2010 à 15:57:58
Ok le seul problème c'est qui faut des votants :D

Edit : Pour l'instant va falloir voter soit pour ta suite où tu raconte la suite du combat, soit pour la mienne où Glenn apporte Granleon à Magus avant d'en écrire d'autres sinon sa va vraiment prêter à confusion. Je propose que les votes aient lieu de maintenant à demain soir histoire que tout le monde est le temps de voter.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Ai Kros Oros le 10 Mars 2010 à 16:43:12
Je vais participer à l'écriture mais avant je vous envoie un mp vous expliquant ce que j'ai derrière la tête.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 10 Mars 2010 à 16:55:08
Ok no problem ;)


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Ai Kros Oros le 10 Mars 2010 à 18:17:05
Je vous souhaite une bonne lecture.

Explication Positionnement.

Voilà l'histoire que je suis, nous sommes situés des siècles après la défaite de Guardia de l'histoire. On positionne mon histoire juste après la première partie du combat de Cyrus Vs Glenn. L'histoire est une reprise d'idées propres à l'univers avec des modifications très particulières. Le voyage dans le temps est possible par divers moyens et le moyen sera purement inventé par moi. Sinon le personnage reprend mon pseudo.

Début de Ai, Une rencontre dans l'océan du temps et les ruines de la descendance inconnue...

- Il était temps... répondit une voix claire et vive dans l'ombre de la nuit.
- Oui. répondit faiblement une autre. Crois tu qu'on peut y aller ?
- Ce n'est pas en restant ici que ça va avançait en tout cas...
- En effet... accepta t-elle.
- Cesse de t'inquiéter, je sais bien qu'on doit faire attention. s'énerva la première voix avec vigueur.

Les deux inconnus avançaient dans la nuit s'approchant furtivement du château en ruine. Devant eux se tenait ce qui resta de la guerre de libération, reconnue pour ses grands changements et son impact sans précédent. Nombreuses sont les rumeurs de morts liés à ce lieu.

- J'aimerais trouver ce trésor, et toi ? demanda le plus intrépide des deux.
- C'est flippant, on pourrait aller voir les autres et fêter comme tout le monde, Ai. implora une jeune fille révèlée par la lueur de la lune.
- Ce que tu es peureuse, Sya... Toujours faut il avoir du courage car il y a toujours les bêtes qui peuvent être dangereuses. Prévint le jeune Ai avec un visage rempli de détermination.
- Alors pourquoi on est ici? C'est dangereux d'aller dans ces endroits. tenta Sya de le convaincre.
- Si tu veux pas venir, tu peux repartir à la foire. se moqua t-il en allant à l'intérieur.

Ai décida de franchir, Sya le rejoint obligée de se contenter de sa présence comme seule protection. Nos deux jeunes gens étaient des habitants du célèbre empire de la magie. Le royaume a perdu le nom de Guardia depuis la défaite de l'armée face à celle du magistère et de Ozzie. Le grand Magus est connu le plus grand mage de tous les temps, suite à sa victoire nombreux sont les écoles et les changements forts. Ai et Sya sont tous deux des étudiants dans l'une des plus célébre d'entre elles. Passionné par la découverte, il ne mit pas longtemps pour être l'un des plus prometteurs élèves de l'empire. Lucca, l'ingénieuse l'a même honoré d'être son apprenti. Sya, jeune guérisseuse de l'ordre des prêtresses éternelles de la justice. Une jeune fille très bonne à la magie sainte mais souffrant d'un complexe spirituel qui fait qu'elle est sous la charge de Lucca. L'empire est gérée par de hautes personnalités très puissantes dans l'art du combat mais demeurent être une assemblée de sages. L'empire connaissait une paix et une maîtrise exceptionnelle de la politique. Il n'y a plus eu de conflits entre le royaume des mystiques et des rares chevaliers à avoir survécus à la guerre.

- Incroyable... s'impressionna Ai devant la splendeur des ruines. Le château était magnifique, je comprends la peine que ça a du être de voir ça tomber dans la décadence. dit il avec passion dans la salle du trône.
- Oui mais je demande, pourquoi ils n'ont pas chercher à parler. Ceci se serait peut être mieux passer si ils avaient été permis de parler.
- Nul ne sait vraiment ce qu'il s'est passé mais je suis pratiquement certain d'une chose. Magus ne cherchait pas à contrôler le pays ni même à l'asservir. La Grandléon était entre les mains de Cyrus à cette époque. Pour éviter que la situation s'empire, il était nécessaire de se débarrasser de Cyrus.
- Tu dis n'importe quoi ! s'écria Sya. Magus nous as sauvé de cette guerre et a rendu notre peuple libre.
- J'en doute encore, pourquoi c'est ainsi et pas comme on le dit?
- Euh...
- Quelquechose n'est pas comme il devrait l'être.
- De quoi tu parles ? Arrête de faire peur... cria Sya.
- Il y a quelquechose, un secret est caché ici. Pourquoi ça me fait penser que quelquechose doit être fait ? dit mystèrieusement et harmonieusement tout en marchant dans la salle du trône. Un bruit se fit entendre et des objets qui tombèrent avec les murs qui tremblent. Sya et Ai se mettent en position de combat. Puis, il n'y a plus rien. Nos deux jeunes gens sont attentifs puis Sya crie. Un inconnu est face à eux, il marche vers eux.

- hahahaha... rit un homme à l'allure imposante. Tu es fidèle à toi même mon cher Ai et si nous discutions comme au bon vieux temps. Oh mais oui... j'oubliais, tu ne l'as pas vécu...hahahahaha.
- Vous ne me faites pas peur, mon pouvoir vous abattra. Mourrez, inconnu !
- Nous verrons, Ai...Kros...Oros. répondit l'inconnu avec un sourire malsain.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 10 Mars 2010 à 21:14:05
Sympas le texte par contre il y un problème de concordance des temps il me semble et sa fait un peu bizarre dans le texte.
Par exemple : au lieu de dire "Un bruit se fit entendre et des objets qui tombent avec les murs qui tremblent"

On dira plutôt : Un bruit se fit entendre et des objets tombèrent en faisant trembler les murs.
Sa fait déjà plus français mais bon ce sont des détails que l'on réglera je pense au fur et à mesure.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 11 Mars 2010 à 20:14:31
Sympa cette suite !  :) Il y as en effet des choses à corriger mais sinon j'aime bien.
Nous pouvons commencer les votes non (nous ne devons pas voter pour notre propre suite bien sûr comme énoncé dans les règles) ?


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Ai Kros Oros le 11 Mars 2010 à 21:36:18
Merci beaucoup, je suis un débutant. C'est clair mais j'essaierais de faire une histoire intéressante. Pour ma part, je préfère plus le chapitre de Sylvhem mais j'aime bien l'idée de faire un événement imprévu par certains personnages. Nous verrons bien mais j'espère pouvoir laisser mon début là parce que j'ai pas envie de le déplacer et changer mon intrigue qui est déjà plus ou moins fixée. D'ailleurs, je vais te passer Sylvhem le texte que j'ai donné à Chronus par mp.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Firestar le 18 Mars 2010 à 07:37:05
Donc si j' ai bien compris, tout le monde peut faire sa "propre" suite ?Si c' est bien le cas, je vais me faire une joie de vous faire profiter de mes incroyables talents d' écrivain  ;D

Non, blague à part, ça m' intèresse bien de faire une fanfic sur les Chrono, d' autant plus que j' ai déja des idées en tête...


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 18 Mars 2010 à 19:29:37
Bien sûr Firestar, nous serions ravis que tu participes.
Merci d'avoir posté n message, j'avais oublié le topic. Personnellement je vote pour la suite de Ai.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Firestar le 19 Mars 2010 à 17:46:46
Bon ok lors je vais commencer à bosser :p


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Musa le 21 Mars 2010 à 21:08:16
Bien bien tout ça ! :)
Je viens de tout lire, c'est vraiment bien écrit !

Petite question celà dit, la suite d'Ai Kros Oros s'inscrit ou par rapport au reste ? Car elle semble très éloignée du contexte des premiers posts, non ?
Mais sinon, c'est bien fichu, y a de très bonnes idées itou itou ! ^^

Sinon, je ne sais pas trop ou en sont les votes, mais au cas ou ce serai encore ouvert, je vote pour la suite de Sylvhem ! :p


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 21 Mars 2010 à 22:53:05
Apparemment c'est encore ouvert puisque tout le monde n'a pas voté et que Chronus est absent pour l'instant. De toute façon, on a déjà largement dépassé le temps normal.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Chronus le 31 Mars 2010 à 17:45:39
Salut tout le monde je suis de retour (désolé pour l'absence prolongé, c'était une semaine conseille de classe/réunion parent prof bref le truc qui embête bien) je pense qu'il serait bien d'un peut tout reprendre dans un topic avec des règles sur lesquels tout le monde ce sera mis d'accord par ce que la sa commence à faire vraiment bazar. On pourra toujours garder ce topic pour poster des commentaires et pour parler des règles.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 31 Mars 2010 à 18:16:52
Autant garder ce topic non ?
Enfin, pour faire un petit résumé, pour l'instant l'histoire est construite comme ça :

Sa lame s'enfonça entre les côtes d'un soldats qui s'écroula. La tête d'un autre roula et il rejoignit l'autre à terre avec pour dernier souvenir le froid mordant de l'acier. Les soldats hésitèrent avant de s'élancer de peur de subir le même sort.
-Mais tuez-le bon sang. Il n'a aucune chance.

Tu seras déjà mort de vieillesse avant que tes hommes n'aient réussi à me vaincre.
Un autre passa à l'attaque -par inconscience ou par courage-. Sifflement d'une lame, un bref cri d'agonie, et le soldats partit rejoindre ses compagnons sur le sol.

-Arrêtez ! dit soudain une voix.
-Mais, Mon Capitaine... répondit le premier homme.
-Suffit Lieutenant, retirez vous vous et vos hommes, je me charge de la suite, déclara le nouveau venu, un homme à la carrure imposante, revêtu d'une armure dorée.
Les soldats et le lieutenant s'écartèrent faisant place au Capitaine des Chevaliers. Celui fit face à l'homme vêtu d'une cape noir. Bien que le visage de celui-ci fut masqué par un capuchon on pouvait deviner qu'un léger sourire se formait sur ses lèvres.
-Cela faisait bien longtemps... Gleen, dit le Capitaine.
L'homme en noir retira lentement son capuchon, faisant ruisseler ses longs cheveux verts sur ses épaules.
-Comme nous nous retrouvons Cyrus... Cela fait bien déjà dix ans n'est-ce pas ?
-Oui. Quand nous nous sommes quittés nous étions comme deux frères. Qui aurait put dire que nous nous retrouverions en tant qu'ennemies sur un champ de bataille ?
-Oui, qui en effet ? dit doucement Glenn. En disant cela ses magnifiques yeux émeraudes se remplirent de tristesse.
-Tout ça est de ta faute Glenn, dit sombrement Cyrus. Pourquoi nous as tu trahis ? Pourquoi m'as tu abandonné ?
-Je t'es abandonné ? Moi ? Quel culot tu as Cyrus, dit Glenn le regard soudain dur, je n'ai pas oublié ce que tu m'as fait il y a dix ans.
Le Capitaine semble soudain gêné.
-Tu as vus les ravages que vous avez provoqués toi et tes "amis" !?
-Oui Cyrus, mais il ne me semble pas que l'armée de Gardia soit exempte de tords, et ce même sur son propre territoire, dit Gleen de nouveau calme. Contrairement à ce que tu sembles croire, la guerre n'est jamais héroïque. Elle n'apporte toujours que malheurs et souffrances.
-Alors, pourquoi t'es tu alliés à lui ? Pourquoi as tu trahis la cause des humains ?! La guerre est la seule raison d'être de celui que tu sers !
-Tu ne sait rien des plans de Son Excellence Magus Cyrus et tu ignores tout de sa véritable nature...
-Qui a t-il à savoir ! C'est un monstre !
-Un monstre, bien-sûr... dit Glenn en secouant tristement la tête. Tu ne connais rien aux mystiques Cyrus car tu les as toujours méprisés alors qu'ils sont aussi des êtres sensibles, tellement semblables aux humains... Et tu serais surpris de voir à quel point Son Excellence nous est semblable.
-Nous n'avons rien en commun ! Si tu penses ça c'est que toi aussi tu est un monstre maintenant ! Si tu te mets en travers de mon chemin, je te supprimerais Glenn !
-Tu n'en auras pas le temps Cyrus, n'oublies pas que je suis un des quatre généraux du Magistère. Je te battais il y a des années et j'ai encore progressé auprès de Soja, l'Epéiste des Ténèbres.
-Mais tu oublies que je suis son maître, dit fièrement Cyrus en tirant une magnifique épée.
-Oh, Grandléon... Regarde un peu ce que j'ai apris auprès de Son Excellence ! dit soudainement Glenn en faisant surgir des flots d'eau du néant.
-Que... ? dit Cyrus en opposant sa lame au flot qui se scinde alors tant bien que mal en deux.
-J'en étais sur ! dit Glenn. Tu es incapable t'utiliser correctement l'épée ! Une arme n'est rien sans son porteur Cyrus, elle ne le remplace pas et tu devrais le savoir...
-Tais toi ! Je te vaincrais Glenn !
-Je suis Glenn, le Bretteur des Ombres ! Tu ne peux pas me vaincre !
-ENTAILLE NIRVANA !  

Et pour le prochain vote nous pouvons choisir entre :

An 600, ère de Guardia

Nous sommes dans un présent oú Chrono et ses amis n'ont jamais voyagé dans le passé, un présent totalement différent de celui que nous connaissons.
Un présent oú Glenn et Magus se sont rencontrés dans de toute autres circonstances.
Un présent oú Granleon n'a jamais été brisée et oú Glenn n'est jamais devenue Grenn. Un présent oú Cyrus vien de périr de la main de celui-ci.
Un présent oú nous ne savons pas ce que le futur nous réserve.

Glenn pénétra dans la pièce. Magus lui tournait le dos, juste en face de lui.
Glenn commença à avancer pas à pas et posa sa main sur la garde de Granleon.
Lorsqu'il fut juste derrière Magus, il sortit Grandleon de son fourreau.... et posa un genoux à terre.

-Maitre, j'ai l'épée.

-Bien. Le rite d'invocation va bientôt commencer.

-Puisse cette vengeance vous soulager de la perte de votre enfance....et de votre soeur.

-Merci Glenn; mon ami...

Aussi vif qu'un oiseau, et ce malgré son imposante armure, Cyrus bondit en avant et abattit de toutes ses forces sa lame sur Glenn. Dans un éclat métallique celui-ci para le coup avec une habileté prodigieuse.
-Pff, tu crois vraiment pouvoir m'avoir avec cette technique ? Je la connait, je l'ai apprise de ta main tu te souviens ? Ta botte secrète n'a aucun mystère pour moi. Ironique non ?
Dans un hurlement Cyrus retira sa lame, lui fit décrire un arc de cercle tout en évitant le coup de Glenn et viens frapper celui-ci au côté gauche. Ce dernier poussa un hurlement tandis qu'un flot de sang jaillit de sa hanche.
-Tu disais mon "ami" ? Rien ne peut battre ma lame et surtout pas l'épée corrompue d'un traître.
Un ricanement sorti des lèvres de Glenn.
-Tu te reposes trop sur cette épée, Capitaine des Chevaliers.
Lentement, il se redressa.
-Si je te la prenais, ce que je suis d'ailleurs venu faire, est-ce que cela signifierais pour autant que tu ne serais tu plus Cyrus ?
-JE NE SERRAIS PLUS LE HÉROS !
Cyrus sera les dents et tenta de retrouver son calme.
-Me la prendre dis-tu ? Regarde ton état, je ne t'en crois pas la force.
Glenn bondit alors son arme levée vers Cyrus qui para aussitôt.
Pendant de longues minutes ils s'affrontèrent ainsi l'en parant, l'autre bloquant, dansant sur les terres boueuses des plaines de Zénan  comme deux pétales sur la surface de l'eau. Une fois de plus, leurs lames se rencontrèrent. Le visage de Cyrus était couvert d'estafilade alors que Glenn n'avait pris aucun nouveau coup.
-Je ne veux pas ta mort Cyrus. Et je ne veux pas la mort de Gardia. Donne moi l'Epée légendaire, que je puisse enfin l'apporter au véritable héros, quel...
-JE SUIS LE HÉROS ! MEURS BRETTEUR DES OMBRES !
Tout d'un coup l'épée de Cyrus se mit à briller d'une lumière écarlate et la lame de Glenn vola soudainement en éclat. Grandléon, l'épée légendaire s'enfonça profondément dans ses chairs.
-Que c'est lamentable Cyrus, murmura Glenn, utiliser le pouvoir de Grandléon dans un combat loyal entre deux personnes.
-Tu utilise bien cette sorcellerie maléfique dit Cyrus, une lueur de triomphe dans la voix.
-Pas dans un combat singulier, à moins que mon adversaire en soit lui-même doté ou dans le cas rarissime ou je ne posséderais pas d'autre arme... Je ne l'ai pas utilisé ici... Quel déshonneur connaît l'illustre nom de cette lame.
-Quel déshonneur ? Je suis le Héros légendaire, la Justice est de mon côté. Dans cet état et sous la coupe de mon épée tu ne peux plus utiliser de maléfices maintenant... ALORS MEURS !
Soudain la lame scintilla de nouveau d'un éclat pourpre et un lourd objet se détacha du coup de Cyrus pour tomber aux pieds de Glenn.
-Que... ? balbutia Cyrus.
-Merci, dis doucement Glenn. Tu n'es plus le Héros légendaire Cyrus, si peut que tu l'ai jamais été. Je peux utiliser ma magie maintenant...
En disant cela Glenn pressa ses mains contre la poitrine de Cyrus. Aussitôt jaillit un puissant jet d'eau qui propulsa celui-ci plusieurs mètres plus loin. Le Capitaine des Chevaliers retomba, inerte. Glenn retira celle qui fut Grandléon de son ventre et tomba à genou. Au loin on pouvait entendre des cris.
-Tiens, il semblerait que Vinnie et finalement dut recourir à son Abomination...
Après avoir prononcé ces mots, il sombra dans le ténèbres..    

- Il était temps... répondit une voix claire et vive dans l'ombre de la nuit.
- Oui. répondit faiblement une autre. Crois tu qu'on peut y aller ?
- Ce n'est pas en restant ici que ça va avançait en tout cas...
- En effet... accepta t-elle.
- Cesse de t'inquiéter, je sais bien qu'on doit faire attention. s'énerva la première voix avec vigueur.

Les deux inconnus avançaient dans la nuit s'approchant furtivement du château en ruine. Devant eux se tenait ce qui resta de la guerre de libération, reconnue pour ses grands changements et son impact sans précédent. Nombreuses sont les rumeurs de morts liés à ce lieu.

- J'aimerais trouver ce trésor, et toi ? demanda le plus intrépide des deux.
- C'est flippant, on pourrait aller voir les autres et fêter comme tout le monde, Ai. implora une jeune fille révèlée par la lueur de la lune.
- Ce que tu es peureuse, Sya... Toujours faut il avoir du courage car il y a toujours les bêtes qui peuvent être dangereuses. Prévint le jeune Ai avec un visage rempli de détermination.
- Alors pourquoi on est ici? C'est dangereux d'aller dans ces endroits. tenta Sya de le convaincre.
- Si tu veux pas venir, tu peux repartir à la foire. se moqua t-il en allant à l'intérieur.

Ai décida de franchir, Sya le rejoint obligée de se contenter de sa présence comme seule protection. Nos deux jeunes gens étaient des habitants du célèbre empire de la magie. Le royaume a perdu le nom de Guardia depuis la défaite de l'armée face à celle du magistère et de Ozzie. Le grand Magus est connu le plus grand mage de tous les temps, suite à sa victoire nombreux sont les écoles et les changements forts. Ai et Sya sont tous deux des étudiants dans l'une des plus célébre d'entre elles. Passionné par la découverte, il ne mit pas longtemps pour être l'un des plus prometteurs élèves de l'empire. Lucca, l'ingénieuse l'a même honoré d'être son apprenti. Sya, jeune guérisseuse de l'ordre des prêtresses éternelles de la justice. Une jeune fille très bonne à la magie sainte mais souffrant d'un complexe spirituel qui fait qu'elle est sous la charge de Lucca. L'empire est gérée par de hautes personnalités très puissantes dans l'art du combat mais demeurent être une assemblée de sages. L'empire connaissait une paix et une maîtrise exceptionnelle de la politique. Il n'y a plus eu de conflits entre le royaume des mystiques et des rares chevaliers à avoir survécus à la guerre.

- Incroyable... s'impressionna Ai devant la splendeur des ruines. Le château était magnifique, je comprends la peine que ça a du être de voir ça tomber dans la décadence. dit il avec passion dans la salle du trône.
- Oui mais je demande, pourquoi ils n'ont pas chercher à parler. Ceci se serait peut être mieux passer si ils avaient été permis de parler.
- Nul ne sait vraiment ce qu'il s'est passé mais je suis pratiquement certain d'une chose. Magus ne cherchait pas à contrôler le pays ni même à l'asservir. La Grandléon était entre les mains de Cyrus à cette époque. Pour éviter que la situation s'empire, il était nécessaire de se débarrasser de Cyrus.
- Tu dis n'importe quoi ! s'écria Sya. Magus nous as sauvé de cette guerre et a rendu notre peuple libre.
- J'en doute encore, pourquoi c'est ainsi et pas comme on le dit?
- Euh...
- Quelquechose n'est pas comme il devrait l'être.
- De quoi tu parles ? Arrête de faire peur... cria Sya.
- Il y a quelquechose, un secret est caché ici. Pourquoi ça me fait penser que quelquechose doit être fait ? dit mystèrieusement et harmonieusement tout en marchant dans la salle du trône. Un bruit se fit entendre et des objets qui tombèrent avec les murs qui tremblent. Sya et Ai se mettent en position de combat. Puis, il n'y a plus rien. Nos deux jeunes gens sont attentifs puis Sya crie. Un inconnu est face à eux, il marche vers eux.

- hahahaha... rit un homme à l'allure imposante. Tu es fidèle à toi même mon cher Ai et si nous discutions comme au bon vieux temps. Oh mais oui... j'oubliais, tu ne l'as pas vécu...hahahahaha.
- Vous ne me faites pas peur, mon pouvoir vous abattra. Mourrez, inconnu !
- Nous verrons, Ai...Kros...Oros. répondit l'inconnu avec un sourire malsain.
[/quote][/spoiler]

PS : Si les parties du texte son sous balises de spoil c'est pour éviter de manger trop de place.

EDIT : Concernant les votes, la voix de Sylvhem va à la suite d'Ai Kros Oros et celle d'Ai Kros Oros à la suite de Sylvhem (oui je parle de moi à la troisième personne aujourd'hui ^^). Dès qu'une suite aura suffisamment de voix pour être élue, on passera à la prochaine étape, en essayant cette fois de respecter les règles énoncés au début du fil de discussion par Chronus.


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Firestar le 03 Avril 2010 à 18:13:03
Vous l' attendiez fébrilement, impatiemment, énormément (comment ça non   ?)
'Fin bref voilà le prologue de ma fanfic (dans le lien spoiler pour éviter de prendre trop de place)

Le royaume de Gardia était un royaume paisible, calme et prospère...Il était gouverné par le bon roi Gardia XXIII, un roi apprécié de tout son peuple.Il était veuf mais père d' une très belle jeune fille, cette jeune fille s' appelait Marle et était la princesse du royaume de Gardia...
Son mari s' appellait Chrono...Elle l' avait rencontré pendant la foire du millénaire du royaume de Gardia, et depuis ils ne sont plus quittés, on raconte même qu' ils ont vécu des aventures formidables qund ils étaient adolescents...Evidemment, le peuple était très heureux que la princesse ait trouvé un mari...

Malheureusement, cette effervescence ne dura pas...
La nation de Palpori attaqua le royaume de Gardia peu de temps après...Pourquoi ?On ne le sut jamais...Certains racontent qu' un homme avait embobiné le maire de la capitale de Palpori....Cette guerre ne s' éternisa pas, le royaume de Gardia tomba rapidement, les épées ne faisaient pas le poids contre les armes à feu de Palpori...
Le royaume de Gardia tomba sous les armes, le sang, les larmes et la haine...Les défenseurs de la paix avaient p...

-Attends, tu as dis quoi après les larmes ? demanda un jeune garçon.
-Ne me coupe pas dans mon histoire, voyons ! J' étais bien lancé en plus ! lui retorqua son oncle.
-Euh pardon tonton...Excuse-moi. se lamenta le neveu de l' oncle.
-Enfin, ce n' est pas grave, après tout si tu m' interromps, c' est que mon histoire doit te pationner....( il voit son neveu bailler et piquer du nez).............En fait, je crois que je vais te laisser dormir au lieu de t' embêter avec mes vieilles légendes....Bonne nuit...
-Bonne...Nuit....Yaaammmnnn...

Le jeune garçon s' endormit...Son oncle le regarda, sourit, puis sorti de sa chambre....
Tout en allant dehors, il se dit "Il travaille trop, tu m' étonnes qu' il soit fatigué comme ça...
Tssss, ce gosse est le portrait de moi tout craché ! Demain de toute manière, il a interêt d' être levé de bonne heure....Ce sera la fête de Gina !"


Titre: Re : L'histoire don vous êtes le zéro.
Posté par: Sylvhem le 26 Mai 2010 à 17:14:05
Désolé Firestar, j'avais oublié ton post ^^ J'aime bien ton histoire mais tu t'es trompé de fil de discussion là. Il vaut mieux que tu postes la suite dans un nouveau fil.
Je vous rappelle à tous de voter pour votre suite préférée.


Titre: Re : L'histoire dont vous êtes le zéro
Posté par: Ai Kros Oros le 29 Novembre 2010 à 19:20:40
Franchement, j'ai du mal à différencier les deux topics... bon passons ces détails. Est ce que quelqu'un a une opinion sur les histoires. Aussi, L'histoire dont vous êtes le zéro me paraît mal adapté vu ce qu'on en a fait avec nos histoires...

Si j'ai bien compris l'essentiel des différentes histoires, nous avons en tout la ligne de départ avec une vision alternée des histoires de Chrono Trigger, mon histoire a moi qui se passe dans un des futurs possible de cette fiction et l'histoire de Firestar qui semble se passer dans l'univers de Chrono Cross avec un personnage nous paraissant être Chrono malgré que l'on ne sait pas si c'est exactement lui.

Que pensez vous qu'on devrait faire ?


Titre: Re : L'histoire dont vous êtes le zéro
Posté par: Sylvhem le 29 Novembre 2010 à 20:48:38
Firestar n' pas posté de version, il s'est juste trompé de sujet ^^. Regarde mon avant dernier message (juste avant celui de Firestar).